8 ans ont déjà sonnés et Alex aime encore plus collectionner, ainsi que l’univers un peu japonisant des dessins animés. Pokémon y trouve sa place et mon fils a décidé que son anniversaire serait fêté avec cette dose de fantaisie.

Cela n’est pas une surprise pour vous car je vous avez annoncé cette thématique dès la rentrée car, cette fois-ci, j’ai eu droit à l’aide de VegaooParty. Le petit ballon Pikachu a été mis en valeur de façon originale et les enfants s’en sont beaucoup amusés constamment attirés par cette grappe de ballons ! Le disque personnalisé a aussi eu beaucoup de succès. Il m’a permis de miser sur un gâteau simple, gagnant du temps pour d’autres ateliers de décoration, d’autant plus qu’il s’est avéré d’excellente qualité.

Je n’ai pas eu besoin de faire varier la décoration entre la fête entre copains et celle en famille, comme c’est dans mon habitude. La simplicité de réalisation rend l’ensemble très accessible, surtout pour l’adapter aux goûts de chaque enfant et certains éléments sont même réutilisables je pense déjà à l’anniversaire Barbie d’Emi !

L’invitation

Pour qu’Alex s’approprie davantage sa fête d’anniversaire, je lui ai demandé d’imaginer sa carte d’anniversaire. Nécessitant un petit coup de pouce, on a improvisé, Mélanie, Alex et moi, un bref brainstorming : « un Pikachu qui fait la fête », « une forme particulière »… et voilà notre carte Pokéball inventée. Cette Pokéball s’ouvre sur un Pikachu et un tas de confettis, donnant déjà le ton de la fête !

Tout a été fait main et j’ai créé la partie à texte sous informatique pour un meilleur rendu avant de la coller sur le verso de la carte.

La décoration de la salle et de la table

Si Pikachu n’est pas le Pokémon préféré d’Alex, j’ai vite constaté qu’il n’est pas évident de faire une déco avec les plus spectaculaires Lunala, Solgaléo… Alex ayant eu le réflexe de choisir notre bon Pikachu pour sa carte, j’ai rebondi sur l’idée en le mettant en avant, parfait pour une simplicité de couleurs harmonieuses et faire parler ce thème.

La majorité des éléments de déco a été réalisée à partir de papiers kraft oui, encore et je ne compte pas arrêter pour une question de limitation des coûts en matériel et pour obtenir de grands formats de papier colorés. Donc on retrouve encore et évidemment ce papier en chemin de table et pour la réalisation des déco murales (fond de photobooth et écran du jeu vidéo pour la chasse aux Pokémons).

J’ai aussi dessiné sur ordinateur des décorations rappelant les Pokéball pour les gobelets personnalisés et les pots à pop-corn, me permettant d’acheter des contenants cartonnés vierges, esthétiques, peu coûteux et dont le surplus sera facilement utilisé pour un autre thème.

Les incontournables ballons disposés en hauteur pour une décoration simple des volumes tout en rappelant une couleur de base du thème. Alex a tenu à ce que j’ajoute une banderole. J’ai tout simplement réutilisé les guirlandes de l’anniversaire Star Wars déjà à portée de main puisque je leur avais donné une seconde vie pour décorer la chambre de mon fils.

Enfin, je n’ai pas résisté à visiter le placard d’Alex pour dénicher un élément qui me mettrait en accord avec la thématique : un petit pin’s qui contraste bien avec le bleu de ma robe 🙂 Autre réutilisation : le papertoy Pikachu de 404 éditions a trouvé sa place d’honneur dans cette décoration !

Les gâteaux et autres sucreries

Je comptais faire très très simple mais… à la dernière minute, j’ai décidé de tout chambouler je n’aime pas quand c’est trop facile ! Encore que la réalisation du gâteau d’anniversaire Malteser ne demande pas une grande dextérité.

En effet, il suffit de faire un gâteau permettant de garder bien droit un bâtonnet (j’ai utilisé un pic à brochette sur une génoise), de positionner les boules de bonbons de façon à donner un mouvement (déboulement) à fixer avec du chocolat fondu (j’ai recouvert le gâteau entier de chocolat fondu puis j’ai fixé les boules en partie supérieure avec des pointes de chocolat fondu) puis de positionner le paquet vide sur la tige.

Attention à choisir la taille du paquet (ici la version maxi) en fonction de la taille du gâteau pour que le rendu soit fait dans de bonnes proportions et de « regonfler »‘ un peu le paquet avant de le placer pour plus de réalisme. Pensez aussi à bien ordonner les boules dès le départ car, en déposant de façon trop hasardeuse, vous risquez d’être gênés pour monter les étages supérieurs en ayant des zones de trous trop grands pour être stables et/ou trop petits pour être comblées par une boule oui, oui, ça sent le vécu ! Comme j’ai eu la main lourde sur la quantité de Malteser, je suis allée au bout de mon idée en dépassant le cadre du plat, laissant des boules glisser sur la table.

Bien entendu, une telle déco a l’inconvénient de limiter les possibilités d’ajout d’éléments comme les bougies !!! J’ai fait un rappel avec une figurine Pikachu dont la position ne pouvait pas être mieux choisie quel bon hasard ! La bougie unique était très fine et positionnée une fois l’emballage ôté pour une question de sécurité. Ce gâteau a rencontré un franc succès et, même moi, je l’avoue, je n’étais pas peu fière de mon p’tit bricolage de dernière minute.

Pour les accros, j’ai présenté d’autres Malteser (le surplus) dans des petits ramequins. Des pop-corns pour mon p’tit fan et j’ai aussi pensé à la barbe à papa qu’il espérait tant, goût coca pour rappeler sa boisson de cet été. J’ai été un peu déçue par cette marque de préparation à barbe à papa car le parfum était peu marqué, manquant aussi de sucre… bref, assez fade. Bien sûr, je ne pouvais pas faire une sweet table sans bonbons, notamment dans le mini distributeur qu’Alex a voulu ressortir pour l’occasion.

Le lendemain, un simple gâteau à base de mousse de fruits rouges commandé chez le pâtissier alors oui, on a tous droits à ne pas tout faire soi-même dont la couleur a bien mis en valeur le disque personnalisé.

Les cadeaux invités et les animations

Pour l’anniversaire entre copains, j’ai prévu les traditionnels sachets de bonbons avec un bracelet Pokémon. Pendant la fête, ils ont eu droit à une chasse aux Pokémon dans le jardin : les figurines étant petites, je les ai placés dans des ballons de couleurs, parfois uniquement remplis d’air ou de farine sinon d’eau. La plupart des ballons ont éclatés avant l’heure au moment de les placer dans le jardin (!) mais cela a amusé les enfants tout de même, surtout en découvrant le ballon XL dans le salon rempli de nombreux Pokémon. Après un petit quiz, ils ont eu droit à un pin’s des familles de Pokémon.

Voulant davantage décorer en hauteur et habiller le grand mur rouge en position centrale, j’ai improvisé un écran du jeu vidéo : la carte de repérage des Pokémon. J’ai donc donné une deuxième vie au portrait d’Alex en adaptant les tons et j’ai bricolé le reste.

Pour la fête en famille, les sachets contenaient moins de bonbons et des gadgets plus adaptés aux très jeunes enfants.

En souvenir, j’ai réalisé un photobooth à partir d’un fond jaune décoré de ballons amusants j’adore ce petit Pikachu qui s’envole avec des ballons Pokéball !

Egalement, pour conserver l’univers japonisant, j’ai accroché des bandelettes de papier au luminaire sur lesquels les invités ont écrit un petit mot à l’attention d’Alex. Cette attention lui a particulièrement plu et il aime les relire de temps à temps.

Pour plus d’actu, suivez Dans la chambre de mes enfants sur les réseaux sociaux (n’oubliez pas de liker ma page 😉 ).

Anniversaire « Licorne »