Jouer à cache-cache avec des animaux pour retrouver le plaisir d’un jeu adoré par les bébés, dès 9 mois.

Cette nouvelle collection a été pensée pour plaire aux plus jeunes tout d’abord avec son format mini et cartonné. Les dessins simplistes sont soulignés par un fort contraste pour s’adapter à leur vision en croissance. Ils sont assez solides pour ne pas craindre les nombreuses chutes et les machouillages à part quelques usures normales sur les bords.

Dès la couverture, l’animation commence par un jeu de cache-cache à travers des formes en feutrine. Un animal est ainsi caché derrière une coquille d’œuf, un coussin, une cascade… Un texte bref accompagne chaque scène pour permettre à l’adulte d’accompagner l’enfant.

Pour commencer, on suit Noé le « Petit poussin » qui a perdu sa maman et la cherche dans les arbres, dans la mare… jusqu’au poulailler pour un gros câlin. C’est ensuite Sam le « Petit chat » qui a fouille toute la maison pour trouver son ballon, puis Malo le « Petit ours » qui part à la recherche de nourriture dans la nature, et Charlie le « Petit renard » qui veut jouer avec son ami Léo. On fait aussi la connaissance de Nino le « Petit chien » à la campagne qui cherche son os et, enfin, Oscar le « Petit tigre » qui veut découvrir la jungle.

C’est un format pertinent, notamment grâce à sa solidité, et agréable à regarder. De plus, les belles illustrations et la thématique des animaux, ici de différents milieux (forêt, ville…), peuvent plaire à tous, filles comme garçons.

L’avis des enfants : Emi a maintenant 3 ans. Même si ce n’est plus de son âge, elle a craqué pour les petits animaux et les coloris utilisés bien sûr le rose, en plus avec le chat, a sa préférence ! Je me souviens que, plus jeune, elle aimait particulièrement les livres de petite taille avec des animations de ce type et, moi, j’apprécier leurs capacités à résister à ma fille pas vraiment précautionneuse !

Pour plus d’actu, suivez Dans la chambre de mes enfants sur les réseaux sociaux (n’oubliez pas de liker ma page 😉 ).

« Où est mon écureuil »